Il nous arrive fréquemment d’avoir cette question par mail, nous allons y répondre en expliquant comment son fixés les canons sur les pistolets à plombs et revolvers, d’où provient ce phénomène et qu’est qui l’accentue .

Sur bon nombre de réplique airguns , la carcasse et le canon sont deux pièces distinctes.
– Le canon et la carcasse sont maintenus par deux goupilles macanindus ou creuses comme par exemple les revolver à plombs Dan Wesson, ou le pistolet à plombs Mauser C96 par une vis btr sans tête et un méplat , ou deux goupilles de 1mm pour les SAA 45 Umarex, Remington 1875 Crosman…
-Le fabriquant laisse un léger jeu afin de permettre un assemblage et un désassemblage aisés, effectivement les pièces sont en Zamac suivi d’un traitement nickelé ou d’une peinture par époxyde, le zamak est un alliage, il ne permet pas un montage comme les canons en acier d’un vrai revolver Smith Wesson qui sont montés par insert avec un montage froid-chaud ou le démontage nécessite d’être outillé et le prix d’assemblage du canon et les matériaux doublerez , triplerz aisément le prix de la réplique.

ASG sur les Dan Wesson 715 propose des goupilles de plus gros diamètre et pleine afin de limiter le jeu.
Dans tous les cas:

Premièrement, il ne faut surtout pas forcer en prenant le canon dans une main et de l’autre main maintenir la carcasse , pour jauger le jeu en exerçant une force de droite à gauche, plus vous aurez de longueur de canon plus vous aurez de force de levier, cette action va mater le logement des vis et l’agrandir. En produisant cette action, vous allez vraiment avoir du jeu et ceci n’est pas pris en garantie comme une utilisation normale.

Deuxièmement, sur les premiers arrivages des revolvers Dan Wesson en 2010-2011, le fabricant collait les canons avec une colle forte afin qu’il n’y ait aucun jeu mais le démontage demandait de chauffer la colle pour démonter le canon.

Troisièmement, aucune crainte que le jeu de fonctionnalité s’accentue, si vous utilisez l’arme normalement, la pression exercée par le ressort du puits du canon étant faible et exerçant une force vers l’avant et non de droite à gauche, il n’y a pas de risque de mater le logement qui retient la ou les vis.

Quatrièmement, pour les plus bricoleurs, si le logement, étant déjà accentué, vous pouvez toujours ajouter des goupilles d’un diamètre supérieure , comme ceci vous diminuez le jeu , même inférieur à celui d’origine après l’opération finie.

Cinquièmement, si le jeu vous obsède sachez qu’il existe des pistolets à plombs qui voulant imiter le court recul de canon comme par exemple les répliques de 1911 blow back à bille en calibre 4.5 mm, le canon est complètement libre étant donné que la culasse s’ouvre pour simuler l’éjection en  ouvrant la fenêtre d’éjection et pourtant ces armes à plombs sont précises en cibles.

Publié par Baptiste

Je travaille dans l'entreprise Armurerie Auxerre depuis 2005, je m'occupe : de la vente des armes de défense, carabine à plombs, carabines 22 Lr, réalise les photos du site internet, présente ou réalise les vidéos d'essais. N'hésitez pas à me poser une question sur les vidéos dans lesquelles j'ai présenté un produit, si vous voulez me faire plaisir.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *