Après les précédents succès de la marque on pense aux Walther Terrus, Parrus, voici le modèle haut de gamme la LGV équivalente à la LGU sauf que vous l’aurez remarqué celle-ci possède un canon basculant.

PRÉSENTATION

Pour commencer, nous allons survoler les différentes fonctionnalités de la carabine Walther LGV pour en comprendre le fonctionnement.

Comme bien de ses concurrentes, elle possède un système de compression par piston à ressort, logé dans son cylindre et capable de produire une énergie considérable de 20 Joules. Son canon s’abaisse à l’aide d’un levier pour comprimer l’ensemble ressort/ piston . Regardons Le canon, Il va sans dire que les canons Walther sont réputés pour leur finition, le fabricant allemand étant présent sur toutes les compétitions avec des produits sophistiqués.

La carabine à plomb LGV présente deux innovations mécaniques, qui ont une réelle incidence sur le confort :

  • Dans un premier temps, le piston rotatif qui absorbe la force de torsion du ressort. Ce piston n’est jamais en contact avec la tige d’armement située au centre du piston, il n’y a aucune perte d’énergie lors de son mouvement car il ne subit aucune friction. Dans une carabine à ressort conventionnelle, le piston frotte contre la tige d’armement tout au long de sa course.
  • Ensuite, la carabine à air comprimé LGV possède une mécanique silencieuse et ne produit qu’une faible quantité de vibrations, grâce à un système d’amortisseurs internes , explication: le piston est doté d’un silentbloc sur le haut de celui-ci, le silentbloc absorbe  une bonne partie des vibrations et assurant une bonne compression. Cet aspect est important à prendre en compte car en plus d’être agréable d’utilisation, cela protège plus durablement votre optique de visée.

Dernier point, la détente réglable promet elle aussi de beaux départs : sa pré-course est ajustable ainsi que son poids. Rien de tel pour exploiter toutes les caractéristiques de l’arme.

CONCLUSION

Monté sur appui à 25 mètres, le résultat est sans appel : les plombs JSB tiennent dans un diamètre d’à peine 2.5 centimètres, ce qui mérite d’être souligné. La détente est particulièrement exemplaire dans cette histoire : ses départs sont à la fois francs et légers.

On observe d’ailleurs un excellent équilibre entre puissance et précision, qui pourra être exploité pour tirer au-delà de 25 mètres.

Comme vous avez pu le constaté la LGV était la vitrine technologique du fabricant en 2012, elle était conçue pour surclassée les Diana , Weihrauch ce qu’elle fait avec brio.

Publié par Baptiste

Je travaille dans l'entreprise Armurerie Auxerre depuis 2005, je m'occupe : de la vente des armes de défense, carabine à plombs, carabines 22 Lr, réalise les photos du site internet, présente ou réalise les vidéos d'essais. N'hésitez pas à me poser une question sur les vidéos dans lesquelles j'ai présenté un produit, si vous voulez me faire plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *